Aménager le quartier Robien

Posté par Quartier Robien le 7 octobre 2011

Le CAR a reçu le point de vue d’un de ses habitants, Louis Brégeat, à la suite de sa participation à la première réunion de concertation. Argumentée et documentée cette intervention peut nous aider à construire notre point de vue et à formaliser notre projet.

« Suite à la réunion de concertation du 05/10/2011, à laquelle j’ai assisté en tant que riverain et parent d’élève, il me semble que quelques soient les décisions et propositions prises pour l’aménagement du quartier de la gare et la requalification de la rue Jules Ferry, dans laquelle celle ci ne peut que s’inscrire, le CAR puisse avoir sa propre vision collective de l’aménagement futur du quartier.

En effet, en face des objectifs affichés, notamment celui d’ouvrir le centre ville au quartier de Robien, l’affichage des artères de Carnot et Ferry comme entrée et contournement routier est en soi contradictoire. Carnot en double sens deviendra une coupure supplémentaire entre le centre et Robien et aucune passerelle ne changera cet état de fait.

Le seul moyen de rendre Robien attractif , le relier au centre ville et au quartier de la gare est pour moi la création d’un grand plateau ou les modes doux seraient prioritaires, quelque soit le flux de véhicules légers qui le traverse. On peut très bien imaginer le prolongement de l’esplanade vers la rue Jules Ferry  avec priorité aux modes doux et limitation de la vitesse à 20 kms/h. Cela peut sembler incompatible avec une voie circulée, mais fonctionne très bien ailleurs (cf p2 du document suivant, exemple de Bienne, http://www.audiar.org/urba/pdf/FU_zones_rencontre.pdf). Il est prouvé qu’à cette vitesse, la mixité des modes doux et des véhicules légers crée une réelle fluidité et fonctionne très bien. Les commerces en entrée de la rue Jules Ferry seraient alors mis en valeur (confère l’étude réalisée par la Fubicy et le CNRS, qui montre que les clients réguliers et qui dépensent le plus dans les commerces de proximités sont les usagers des modes doux, http://www.fubicy.org/spip.php?article192), la non utilisation du parking des champs en est une illustration.
Compte tenu de sa largeur, il est clair que la rue Jules Ferry ne pourra être attractive en terme de sécurité et de partage de l’espace que limitée à 30kms, et devrait être aménagée en ce sens. Le quartier de Robien deviendrait alors réellement le quartier sud de la gare. Sur un axe à 50 kms/h, la prise en compte du vélo, des piétons, des personnes à mobilité réduite et du stationnement ne sera pas gérable. »

Vous aussi réagissez et commentez !

Laisser un commentaire

 

Collège Notre Dame |
LEGOVORE-STARWARS |
Syndicat des Maitres Cocher... |
Unblog.fr | Annuaire | Signaler un abus | Ensemble sauvons la nature
| Bibliothèque Sonore Oujda &...
| Les educateurs techniques s...